Construit en 1906 sur la place de l’Indépendance (appelée à cette époque Place Protet), l’édifice conserve ses fonctions judiciaires jusqu’en 1959. Il devient alors le siège de l’assemblée nationale, puis, plus tard, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Les audiences sont transférées dans un nouveau palais de justice, d’architecture moderne, construit sur l’emplacement de l’hippodrome, entre la Pointe Bernard, le Cap Manuel et l’institut Pasteur. Ce nouveau tribunal, dont le béton est rongé par les embruns, est évacué en 1998. Depuis, il a été remplacé par un édifice bâti sur le site de l’ancienne prison de Dakar.

Compteur d'affichages des articles
1229329