Accueil
L'Image du jour - Guinée

Kankan, porteurs de marchandises avant leur départ pour le Sud

  

L'Hôpital Ballay de Conakry, à la veille de l'indépendance.  

Bâti entre 1899 et 1902, ce centre hospitalier moderne remplace le premier établissement, ouvert non loin de là en 1894 et devenu trop exigu. A l’heure où la capitale guinéenne, le pays entier et ses voisins affrontent une redoutable épidémie de fièvre Ebola, son nom a une résonnance toute singulière. C’est celui du médecin Noël Ballay, ancien lieutenant-gouverneur de la colonie, victime d’une épidémie de fièvre jaune. Au moment où le nouvel hôpital entre en fonction, au tout début du XXème siècle, il vient de succomber à Saint-Louis du Sénégal, où la maladie connait une flambée très meurtrière. Parti prêter main forte aux équipes soignantes, et contraint à assurer également l’intérim du gouverneur-général d’AOF tombé malade et évacué vers la métropole, il fait partie des très nombreuses victimes dans le corps médical. Saint-Louis, subit des épisodes de fièvre jaune récurrents, en 1830, 1881, 1890, 1900... Ce dernier décime le personnel sanitaire, ne laissant vivants que 2 médecins sur 25 dans la colonie ! Nombreuses autres villes africaines connaissent des tragédies comparables jusqu’à la mise au pont d’un vaccin dans les années 1930 et sa diffusion un peu plus tard. Ainsi, la capitale de la Côte d’Ivoire est transférée à Bingerville, après la terrible épidémie qui ravage la ville côtière  de Grand Bassam entre 1899 et 1900. La fièvre jaune reste endémique en zone tropicale et continue de faire des victimes parmi les populations non-vaccinées.

Aujourd’hui, la Guinée semble très démunie face à la nouvelle menace virale. Mais il faut noter le piètre héritage de la période coloniale en matière sanitaire, et l’absence d’investissement de la part des régimes suivants. Au moment de son indépendance, en 1958, le pays ne dispose que de 58 médecins dont seulement 3 docteurs en médecine guinéens ! Par la suite, les préoccupations des gouvernants n’ayant guère été au bien être des populations, le développement du secteur de la santé n’a pas accompagne l’explosion démographique de ces dernières décennies. – Un article très récent d’Adama Aly Ram, de la BCEAO, fait un parallèle intéressant entre la situation sociale actuelle et celle engendrée par les épidémies de choléra du XIXème siècle au Sénégal, cherchez sur un moteur de recherche « Les épidémies ont aussi une histoire : le choléra au Sénégal au 19ème siècle ».


RADIO-PODCAST

L’excellente émission La Fabrique de l’histoire, sur France Culture, consacre ses émissions du 15 au 19 septembre aux « Mouvements et formations des étudiants d’Afrique noire ». La série est passionnante et disponible en podcast sur le site de la station


TWITTER

Familiers du site, soyez prévenus des mises à jour en temps réel en suivant l'actualité d'Images du passé en Afrique de l'Ouest sur twitter. Pour vous abonaer, cliquez ici : IDPAO (Imagesdupasse) on Twitter 


Dernière mise à jour : ( 17-09-2014 )
Lire la suite...
 
Images des jours précédents

- Hier(18/05-17/09) Haute-Volta : Bobo-Dioulasso, le marché

- (23/03-17/05) Tchad : Chasseurs et indigène à Fort-Archambault en 1937

- (23/01 - 22/03) Dahomey : Adjiki, roi nègre, dans son carrosse au milieu de ses Ministres

- (18/01-23/01) Côte d'Ivoire : Section d'artillerie de la colonne de répression des N'gbans

- (30/12-17/01) Sénégal : Dakar, la piscine du Lido

- (29/11-29/12) Togo : Lomé, l'avenue de Alliés

- (16-28/11) Cameroun : évacuation des billes par Decauville

- (13/09-15/11) Soudan : Kayes, rue Paul-Holle

- (02/08-12/09) Guinée : Conakry, hôtel du Niger

- (20/07-01/08) Togo : Lomé, Stadtteil der Europäer

- (15/07-19/07) Tchad : Fort-Lamy, l'avenue Edouard-Renard

- (07/05-14/07) Haute-Volta : Ouagadougou, foire au coton

- (16/03-06/05) Côte d'Ivoire : Abengourou, traite du cacao

- (01-16/03) Sénégal : Dakar, le marché indigène

- (20/02 - 01/03) Cameroun : Palais du gouverneur de Douala

- (29/01-19/02) Soudan français : avion survolant Gao

- (13-28/01) Togo : Lomé, l'hôtel Le Bénin en cours d'achèvement

- (29/12 -12/01) Guinée : Kankan, porteurs de marchandises

 

Pour voir la liste des photos publiées les mois précédents, consultez le lien "Lire la suite..." ci-dessous. 


A ce jour, le site contient 1122 images.

Dernière mise à jour : ( 17-09-2014 )
Lire la suite...
 
Quid est ?

Le site "Images du passé en Afrique de l'Ouest" présente des centaines de cartes postales anciennes et photos d'époque du Sénégal, du Soudan français, de Guinée, de Haute-Volta,  de Côte d’Ivoire, du Togo, du Dahomey, de Gold Coast, du Niger, du Tchad et du Cameroun. Les images sont accompagnées de leurs légendes originales et, quand c'est possible, de commentaires sur leur contexte historique ou de références littéraires sur le sujet. Vous pouvez contribuer à l'enrichissement du site en communiquant des images, des données historiques ou des connaissances vécues ou transmises.

Le site "images du passé en Afrique de l'Ouest" est optimisé pour la plupart des navigateurs. 


 
Au hasard du site
cm1.jpg
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne
Visiteurs: 686157

Designed by:
VPS hosting Joomla Templates
Web hosting services